Thématique de l'édition 2018-2019 du concours

L'édition 2018-2019 du concours aura pour thème : « Devenir libre ».


Abolition de l'esclavage - 1849 - BIARD
© F-A Biard, L’abolition de l’esclavage dans les colonies, huile sur toile, 1848.

L’esclavage est construit sur un principe de domination des maîtres sur les esclaves pour les exploiter. Les esclaves ont un statut juridique inférieur, et même les affranchis subissent le préjugé de couleur, ce qui conduit à des formes de ségrégations sociales, professionnelles, honorifiques et fiscales et interroge les notions de liberté et de citoyenneté. Pendant trois siècles, des esclaves, des libres de couleur et des abolitionnistes vont se battre pour l’égalité des droits.

Ces différentes formes de lutte ont amené les puissances esclavagistes à abolir progressivement l’esclavage. En France, il est aboli une première fois sous la Première République en 1794, puis définitivement sous la Deuxième République en 1848, en accordant immédiatement la citoyenneté française aux anciens esclaves. S’ils disposent ainsi des mêmes droits que les autres citoyens, des inégalités persistent et perpétuent la société de plantation et son modèle économique dans l’espace colonial français, dont une partie deviendra des départements d’Outre-mer en 1946. En 2017, le gouvernement français promulgue la loi en faveur de l’égalité réelle outre-mer afin de consolider les droits des ultramarins et de lutter contre les inégalités qui demeurent dans ces territoires.

Les projets réalisés dans le cadre de la thématique « Devenir libre » inciteront les élèves à entreprendre un travail d’histoire et de mémoire et à mener une réflexion sur les combats pour la liberté, l’égalité et le statut de citoyen, de 1794 à nos jours. Les travaux pourront également sortir du contexte socio-historique français et interroger les liens entre abolition et citoyenneté dans d’autres régions du monde.


© 2015 Ligue de l'enseignement - Fédération de Paris | Mentions légales