Thématique de l'édition 2017-2018 du concours

L'édition 2017-2018 du concours aura pour thème : « Abolitions et citoyenneté ».


Abolition de l'esclavage - 1849 - BIARD
© F-A Biard, L’abolition de l’esclavage dans les colonies, huile sur toile, 1848.

En France, la Première République en 1794 et la Deuxième République en 1848 ont aboli l'esclavage en accordant immédiatement la citoyenneté française aux anciens esclaves. S'ils disposent ainsi des mêmes droits que les autres citoyens, des inégalités persistent et perpétuent la société de plantation et son modèle économique dans l'espace colonial français, qui ne bénéficiera de la départementalisation qu'en 1946.


Cette thématique propose de s'interroger sur le sens et la portée de ces abolitions, et sur l'application des valeurs républicaines qu'elles sont censées garantir pour les anciens esclaves. Parallèlement à cet octroi de la citoyenneté, la République invente le "crime de lèse-humanité" en 1794, puis le crime "d'atteinte à la dignité humaine" en 1848, tous deux sanctionnés par la déchéance de la citoyenneté française. Ces notions passées dans l'oubli ont été remises en lumière par l'adoption de la loi du 21 mai 2001, instaurant la traite et l'esclavage comme "crime contre l'humanité" dans le souci de bannir la formation d'entreprises similaires.

Les projets réalisés dans le cadre de cette thématique inciteront les élèves à entreprendre un travail d'histoire et de mémoire et à mener une réflexion sur la mise en pratique des valeurs de la République de 1794 à nos jours. Les travaux pourront également sortir du contexte socio-historique français et interroger les liens entre abolition et citoyenneté dans d'autres régions du monde.


Concours La Flamme de l'égalité

Site internet : Dizziweb | © 2015 Ligue de l'enseignement - Fédération de Paris | Mentions légales